Bonne Année – Happy New Year 2017 !

ba20172

Advertisements

Le Classic Festival à Nogaro

cf16-affiche

 

Le 8 & 9 octobre dernier, à eu lieu sur le circuit de Nogaro, le Classic Festival !

Le Classic Festival rassemble plus de 800 voitures de collection en exposition et en démonstration sur le circuit !

C’est un évènement très prisé pour les amoureux d’automobile, car les collectionneurs viennent de toutes la France à Nogaro durant ce week-end.

Parmi ces magnifiques voitures de collection, j’ai vu des modèles très rares comme des Porsche 935, 906, 908, une très belle Matra ms 630,  etc…

Les images ont été prises avec mon tout nouveau Pentax K3 et un objectif  Tamron 70-200mm f/2,8 acquis en début d’année.

Les photos….

 

 

 

 

Le championnat du Monde 2016 de piste 1:12 à Beijing

Il y a quelques jours à eu lieu le championnat du Monde de piste 1:12 à Beijing (Pékin – Chine) !

La compétition s’est déroulé sur une magnifique piste indoor …

sat_driverstand

sat_overtrack

sat_track

Tous les acteurs de la voiture R/C étaient présents pour décrocher le titre mondial, que ce soit les constructeurs ou la crème des pilotes …

Quelques châssis en photos :

La CRC (Calandra) d’Akio Sobue

 

La Morotech d’Hideo Kitazawa

 

La Yokomo de Marc Rheinard  (qui réalisera la pôle position)

 

La Team Associated RC12R5.2 de Keven Hebert ( Chassis présenté ici )

 

La Roche Rapide de Naoto Matsukura (Champion du monde 2016 !)

A l’issue des qualifications, l’Allemand Mark Rheinard signe la pôle position avec sa Yokomo !

mon_TQ

 

Les finales sont sous tensions, beaucoup d’accrochages entre les pilotes durant les courses …

Photos :

Vidéos des finales …

Finale A manche 1

http://

12thQA1Results

 

Finale A manche 2

http://

12thA2Results

 

Finale A manche 3

http://

12thA3Results

 

Naoto Matsukura est Champion du Monde et c’est aussi son quatrième titre en 1:12 !

 

Marc Reinhard finit second et Akio Sobue complète le podium (3)

12thAOverall

 

Photos du podium :

 

 

Source photos et vidéos : Red RC.net

 

AE RC 12R5.2 : projet GT

En début d’année, j’ai trouvé sur le web, une petite annonce intéressante sur une Team Associated RC12 R5.2 en occasion, j’ai craqué !

RC12R5.2_800x600

C’est une pan-car à l’échelle 1:12, c’est à dire un châssis en propulsion type planche avec des ressorts à l’avant comme suspension, le train arrière est un pod avec un différentiel monté sur un axe.

Le 1:12 pan-car est la plus vieille catégorie piste électrique de l’histoire de la R/C …

En général, la pratique du 1/12 se fait en indoor durant l’hiver sur des pistes en moquettes, les carrosseries employées sont des sports prototypes Le Mans, les pneus sont en mousses, la motorisation est environ de 4 à 5 tours et alimenté par une batterie 1S (3,7 volt). c’est une catégorie très rapide et très vives !

12R5.2_Side Left_Black_lg

Nous ne disposons pas de pistes moquette pour pratiquer la 1:12, l’idée est d’essayer ce petit bolide dans une autre configuration un peu plus calme mais aussi sympa à piloter …

Photos du Chassis :

La config’ électronique est identique aux F1, c’est un moteur brushless 21,5 tours avec un accu 2S.

mon choix sur l’électronique se porte sur la gamme Trackstar de Turnigy …

Servo pour les châssis 1:12 : Trackstar TS-P12S, 3,6kg pour 0,05 sec

Pour le variateur, un Trackstar Sportsman de 60 amp qui peut supporter au maximum un moteur de 8,5 tours

Le moteur, un Trackstar 21,5 T “Stock Spec” V2

La carrosserie, ce sera une Porsche 911 GT2 pour changer des prototypes …

La carrosserie est fabriqué par kamtec (UK).

photos du châssis avec son électronique …

La carrosserie finie …

Pour l’essais de cette petite RC12 R5.2, je vais à la piste de Tarbes qui a un tracé rapide et technique.

R0000150_R0000152

Avant de commencer, ne pas oublier de traiter les pneus mousses par un produit de pour améliorer l’adhérence, puis attendre une vingtaine de minutes.

R0000148_DxO

Sans aucun autres réglages au préalable la voiture se montre tout de suite facile à piloter ! Elle ne sous-vire pas et ne sur-vire pas non plus, elle est parfaitement neutre !

je peux aborder les virages sans aucune réserve, l’accélération est vraiment excellente. il n’y a pas de temps mort, c’est vraiment Top !

Après plusieurs minutes de roulage je vérifie la température du moteur, à ma grande surprise il est froid ! pour les prochaines sessions je vais pouvoir tirer un rapport plus long.

j’ai pu tester la 12 contre une F1 1:10 piloté par un ami. La RC12 avec la carrosserie de Porsche qui procure plus d’appui, elle enchaine les virages bien plus rapidement que la F1 !  Certes le poids et la taille ainsi que les pneus mousses traités m’avantage beaucoup, ça rend la comparaison impossible, mais le plaisir est bien au rendez-vous avec cette RC12 ! Niveau vitesse de pointe je suis quasi identique avec la F1, mon moteur ne chauffe toujours pas, comme je l’ai dit plus haut, il est possible d’améliorer la vitesse de pointe en jouant avec les rapports de transmissions …

http://

Cette config’ de 1:12 est top pour s’éclater en loisir ! C’est une auto rapide avec beaucoup de grip et très plaisante à piloter. Le 21,5 T en 2S est une solution pas trop gourmande en électron et un bon compromis pour le petit gabarit de la RC12 R5,2 …

Bref, c’est châssis que je recommande.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montage en photos du World’s Car !

Voilà deux ans que j’ai acquis un RC10 World’s car, châssis que j’ai déjà présenté ici ou bien  la Préparation en photos du RC10WC par Brian Kinwald ….

Il est temps que je montre en photo le montage de ce superbe châssis !

Photos de la boite, le RC10 est fourni avec la carrosserie et les jantes.

Ne pas oublier que le RC10 WC est équipé de visserie US , il est nécessaire de se doter des tournevis adéquat …

R0000048_DxO

Avant tout, j’adore le Châssis fraisé anodisé noir mate qui est de toute beauté !

les premières étapes consistent a assemblé le support d’amortisseur avant et les renvois de direction.

Pas de roulements à billes sur les renvois de direction !  ceux-ci sont équipés par des bagues, je trouve ça  un peu dommage ….

 

 

Je continue le train avant avec la triangulation …

Ensuite le montage du support d’amortisseur arrière

IMGP0813

C’est au tour du carter de transmission, une fois le montage terminé, j’ai observé que l’ensemble de la transmission était très dure, c’est due à des défauts sur certaines pièces comme l’axe primaire de transmission qui est mal usiné au niveau du slipper.

aussi, je changerai aussi les carters et le pignon intermédiaire de transmission …

C’est au total 3 références qu’il faut remplacer…

J’en parlerai dans un autre post …

 

J’ai quand même continué le montage de ce RC10 WC, en installant la triangulation arrière …

ainsi que les cardans type CVD et les biellettes à pas inversés sur l’ensemble du châssis …

L’assemblage du châssis est presque fini, il me reste plus que les amortisseurs, L’électronique, la carrosserie et les pneus …

Le RC10 WC fini …

Mes premières impressions après ce montage :

Plus :

  • Montage aisé
  • Le superbe châssis fraisé noir du World’s car
  • Quelques mises à jour pour optimiser le WC comme les cardans CVD, les amortisseurs à corps filetés, les jantes en 2,2″ etc …
  • Le look d’enfer …

Moins :

  • Visserie US qui nécessite le bon outillage
  • Pas de roulements à la direction
  • L’ensemble transmission est catastrophique, pas moins de trois références à changer

 

Le RC10 WC est un Buggy vraiment magnifique, malheureusement quelques modifications sont obligatoires avant de le faire rouler. Ce RC10 est destiné aux nostalgiques de la RC qui ne s’arrêtera pas aux défauts du Kit.

Les modifs ce sera pour un prochain post …

l’Optima est de retour !!!!

En 1986, quand j’ai débuté en R/C, je ne m’y connaissais pas beaucoup dans cette discipline, mais il y en avait bien un qui me faisait rêver : c’était le Kyosho Optima !

Finalement, mes débuts se feront avec un Fox, un buggy de chez Tamiya …

12642786_578771208937223_3889941856897735481_n

C’est en 1985, que Kyosho sort l’Optima, c’est une belle machine pour l’époque, il sera même champion d’Europe 1986 avec le très grand José Rosas !

L’optima de chez Kyosho est un buggy 4×4 avec une transmission par chaine, la base du châssis est constitué de deux poutres en aluminium dans le sens longitudinale.

Le moteur se trouve en porte à faux à l’arrière du châssis, ce qui lui donne une configuration étonnante !

OPTIMA_TOP_701x805px

31 ans après sa sortie, Kyosho réédite l’Optima dans une version quelques peu améliorée …

place aux photos …

Parmi les nouveautés concernant l’Optima 2016  :

  • dans le kit vous aurez le choix entre la chaine ou la courroie.
  • La possibilité de choisir entre un pare-chocs large ou étroit.
  • les roulements à billes.
  • un Slipper.
  • les différentiels à pignons métalliques.
  • la couronne de transmission en 48DP.
  • une clé spéciale pour entretenir les amortisseurs.
  • des inserts pour régler le pincement.

Avec ces améliorations, L’optima peut supporter les accus et moteurs de maintenant …

L’optima, c’est avant tout un design !

Certes, il y a pas d’aileron à l’arrière, les petits pneus à la taille 1,9 pouces, la carrosserie avec ses formes anguleuses, le pilote à l’intérieur, franchement l’Optima a de la gueule !!!

Il ne peut pas laisser indifférent …

C’est plus que certain, mon rêve va enfin devenir réalité et en plus c’est pour bientôt …  😉

OPTIMA_WEB_701x4360px_E2

Yokomo YRF 001 : Les essais …

Après le montage de la YRF 001, il est temps de parler des essais …

Le roulage c’est déroulé l’été dernier à plusieurs reprises.

dans un premier temps, je me suis équipé des pneus Ride R1 …

Les pneus procurent une excellente adhérence, en revanche le collage est le point faible au point de déchirer les flancs.

Malgré ce défaut, les Ride sont tellement performant qu’ils restent mon choix définitif.

R0007083

Un peu de super glue sur les flancs pour les renforcer.

R0007084

En compétition, les couvertures chauffantes et le traitement des pneus est une étape nécessaire pour attaquer dés le premier tour.

R0007074

J’ai opté pour des Accus shorty de chez Turnigy de 4600mah avec un taux de décharge de 90C, ils sont parfaits pour utiliser le servo de direction à plat.

R0007078

Quant à la carrosserie, c’est une réplique des F1 des années 90 comme la Williams FW15C …

R0007079

Sur la piste de Pau, la petite Yokomo a un bon comportement, elle est vive et bien équilibrée.

Le châssis sous-vire un peu en entrée de virage et c’est bien le seul bémol que j’ai rencontré …

Elle accélère bien en ligne, on en oublierai que c’est une propulsion. Les pneus et le rapport long y sont pour beaucoup.

Le moteur 21,5 tours est très souple c’est un excellent compromis pour la F1 …

Pour qu’elle ne sous-vire pas, j’ai réduit l’angle de chasse du train avant au minimum, le résultat ne se fait pas attendre, elle rentre bien dans les virages sans difficulté …

Le train arrière sautille un peu, mais reste collé au sol, deux éléments peuvent générés les sautillements :

  • la Piste est vieillissante et un peu bosselée
  • L’amortisseur centrale avec son petit volume d’huile

J’ai trouvé chez Zen Racing, un amortisseur universel pour les F1.

L’amortisseur de chez Zen Racing a un volume d’huile plus important il est presque au même format de ceux qui sont utilisés en touring.

Il est livré avec plusieurs ressorts de dureté, c’est parfait pour faire quelques réglages !

R0000044_DxO


R0000045_DxO

La F1 ne sautille plus, l’amortissement arrière est plus efficace maintenant, il est facile de faire des tours rapides régulièrement.

Depuis mes derniers roulages l’année dernière, plusieurs chassis F1 ont fait leur apparition et quelques-uns me font de l’oeil comme la dernière yokomo : la YR-F10

_vyr_6184YR-10F

ou la MD14 du constructeur Espagnol, MD Racing.

17

Pourquoi pas dans un avenir proche, reconvertir cette Yokomo YRF 001 en châssis LM (Le Mans) ….?

a21f53_9ef137ff2e5f4d7d92bb0fd0183e82c7

Fans de briques 2015 à Bordeaux

A Bordeaux durant le week-end du 28 et 29 novembre s’est tenue une grande exposition assez originale. Elle était consacrée aux Lego …

12278952_514621175383641_365321393642631020_n

Pour notre part, nous sommes venus de Pau à trois pour visiter cette superbe exposition.

Au programme : beaucoup de dioramas en Lego avec plusieurs thèmes différents (western,ville,trains, monuments, moyen-âge …), dont un plus récurent comme Star Wars. Il y avait aussi des Lego technic, Bref beaucoup de belles choses jolies et impressionnantes de quoi nous émerveiller le temps d’une journée…

J’ai équipé mon Pentax K5II d’un 55-300mm f/4-5,8 pour capturer des petits détails que l’on peut voir dans les dioramas.

Etant à l’intérieur d’un grand hall, le manque de luminosité s’est fait ressentir, la plupart du temps j’ai dû monter la sensibilité entre 3200 et 4000 ISO, une fois de plus le Pentax a bien gérer.

J’aurais bien aimé un objectif comme le Tamron 70-200mm f/2,8 pour gagner en luminosité ! un jour peut être …

Je tiens à remercier Francis pour cette superbe journée en sa compagnie !

Place aux photos